Maquillage inutilisé… Et si on le recyclait ?

Coucou mes Varoises des bois ! Aujourd’hui j’ai décidé de vous parler beauté, écologie et économies. Parce qu’on a beau aimer se faire plaisir, les temps sont parfois un peu durs et qu’on n’a pas forcément les moyens de mettre des sommes astronomiques dans des trivialités. Et aussi parce que, je ne vous l’apprends pas, on vit dans un monde où l’on est souvent poussés à la consommation et où on a tendance à jeter, bien trop facilement, des produits encore en bon état (j’en suis moi-même parfois coupable, donc je n’émets ici aucun jugement).

Alors comment faire, à notre petite échelle, pour limiter nos dépense et nos déchets ? Comment appliquer cette jolie théorie à notre maquillage, par exemple ? Tout simplement en les recyclant, ou plutôt en les employant différemment.

Pour mieux illustrer ce principe très simple, je vous ai fait une petite sélection de produits de maquillage qui trainent dans un tiroir pour différentes raisons, et que j’ai décidé de recycler :

 

Un rouge à lèvres rose :

 

recycler maquillage rouge à lèvres rose recycler maquillage rouge à lèvres rose

Je commande souvent mon maquillage sur Internet. Il y a cependant un inconvénient majeur à cela : on ne peux pas tester les produits. Je cherchais un rouge à lèvre rose depuis un moment, et celui-ci me semblait parfait. À la réception, je suis ravie de la couleur du raisin. Mais lorsqu’il a fallu le mettre sur mes lèvres, c’était la cata. Cette couleur n’était pas du tout adaptée à la couleur naturelle de mes lèvres, ni à ma carnation et le résultat était assez décevant. J’ai donc rangé ce rouge à lèvres dans mon tiroir, j’ai essayé de le ré-utiliser quelques fois en le mélangeant avec d’autres couleurs ou en ajoutant du gloss, mais je n’étais jamais satisfaite. Et puis récemment, une amie m’a soufflé cette idée toute bête : l’utiliser en blush. Et là, je fais doublement des économies : je ne perds pas l’argent que j’ai investi dans ce rouge à lèvres, et je n’en utilise pas non plus pour acheter un blush crème, que je n’avais jamais testé jusqu’alors et qui me faisait de l’œil. Après essai, je suis ravie du résultat : la couleur se fond parfaitement sur mes pommettes et le blush ne colle pas.

 

Un rouge à lèvres nude :

 

recycler maquillage rouge à lèvres nude recycler maquillage rouge à lèvres nude

Ce rouge à lèvres fait partie de la même commande que le précédent, et c’est un peu la même histoire. Je cherchais un rouge à lèvres avec une teinte orangée très claire. Mais une fois sur mes lèvres, j’ai obtenu un genre de beige palot en mode « les bronzés font du ski ». Au départ, j’ai pensé l’utiliser en correcteur puisqu’il est assez nude, mais étant un rouge à lèvres, il n’était pas assez couvrant. Finalement, je l’utilise maintenant en base de maquillage pour paupières ! Sa couleur se fond parfaitement sur mes paupières et les unifie, ça ne colle pas, ça fait ressortir les pigments de mes fards à paupière, et ça les fait tenir bien plus longtemps ! Un vrai coup de poker, surtout quand on sait le prix de certaines bases…

 

Une eye-liner violet :

 

recycler maquillage eye liner violet recycler maquillage eye liner violet

Mon eye liner violet (tout comme mon eye liner vert), je l’utilise. Mais pas tous les jours non plus, et ma crainte, c’est qu’il finisse par sécher sans l’avoir vraiment utilisé au final. Et quoi de mieux que le pinceau d’un eye liner pour faire du nail art ? À moi les motifs violets (et verts) sur les ongles, la couleur est de saison en plus !

 

Des fards à joues et un bronzer :

 

recycler maquillage fards à joues bronzer recycler maquillage fards à joues bronzer

J’utilise mon bronzer, même si c’est en petite quantité. En revanche, mes fards à joue se sont avérés trop clairs pour moi. J’ai la peau assez claire à la base, du coup, ça avait plutôt tendance à rendre mon teint encore plus fade. Qu’à cela ne tienne, j’ai gagné deux (trois avec le bronzer) fards à paupière, les jours où je cherche à faire un maquillage plutôt discret et naturel !

 

Des fards à paupière flashy :

 

recycler maquillage fards à paupière flashy recycler maquillage fards à paupière flashy

Les fards à paupière flashy, c’est bien, mais il faut savoir les travailler et pouvoir les associer à son look et à son teint. Et comme je ne peux pas toujours prendre le temps de faire ça bien et qu’avec de telles couleurs, il vaut mieux s’abstenir de faire ça à la va-vite, c’est une palette que je n’utilise que très peu. Pourtant, c’est sympa aussi d’avoir une touche de couleur qui donne du peps à son maquillage ! Du coup, j’utilise aussi ces fards en eye liner, grâce à la bonne vieille méthode de l’eau : je prends un pinceau liner, je le mouille légèrement, puis je prélève mon fard et je l’applique au ras de mes cils. L’eau fait ressortir les pigments du fard pour un aspect moins diffus et plus flashy.

 

Et voilà comment, avec un minimum de réflexion, on peut trouver de nouvelles utilisations à du maquillage qui était a priori destiné à dormir dans un tiroir, pour être jeté ensuite ! On fait des économies, on réduits nos déchets et on a en prime l’impression d’avoir gagné des produits supplémentaires 🙂

Je conseillerai simplement à celles qui ont la peau et/ou les yeux fragiles, ou qui sont sujettes aux allergies, de faire des tests sur de petites zones avant de ré-employer des produits pour des usages ou dans des zones pour lesquels ils ne sont pas prévus à la base.

 

 

 

The following two tabs change content below.
Isabelle

Isabelle

Varoise-en-Chef (huhu bonjour j'me la pète !), j'ai créé ce blog pour partager avec vous mes coups de cœur made in Var. Un peu touche-à-tout, je vous propose ici des articles en tous genres, et j'ai bien l'intention de créer de nouvelles catégories lecture et entrepreneuriat. N'hésitez pas également à jeter un œil à mon autre blog, Des Mots pour le Lire 😉
Isabelle

Derniers articles parIsabelle (voir tous)

8 thoughts on “Maquillage inutilisé… Et si on le recyclait ?

  1. Coucou 🙂

    Je vient tout juste de découvrir ton blog et je suis conquise par ton article et ta façon d’écrire. Je note l’astuce du RAL nude comme base à paupière !
    Bisous !

    • Léa

      Merci beaucoup, ça fait plaisir à lire 🙂 À très vite sur la toile 😀

  2. De très bonnes idées 😀 ça me rappelle ce que je faisais plus jeune, j’avais un seul rouge à lèvres et c’était mon rouge + blush:)

    • Léa

      Merci ! 🙂 Oui au final c’est bien pratique, en plus c’est deux produits en un à mettre dans son sac pour d’éventuelles retouches 🙂

  3. Ingrid Le Blog de Sienna Lou

    Merci pour toutes ces astuces!Du coup,cela me donne une idée pour ma palette de maquillage flashy!!!bon week-end 😀

    • Léa

      Super ! 🙂 Passe un bon weekend toi aussi 😀

  4. Brigitte

    J’ai moi aussi recyclé, testé et approuvé !! Merci pour les tuyaux écolos !
    De même une base ou un top coat qu’on utilise plus dépannent très bien en cas de collants/bas filés !
    Une poudre trop claire ou des crayons qu’on n’aime pas servent toujours pour se maquiller pour Halloween !

    • Isabelle La Varoise

      Merci Brigitte pour ces bonnes idées ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>