Idée sortie : promenons-nous dans le Vaucluse

Coucou mes Varoises ! Aujourd’hui je vous emmène non loin du Var, pour un petit weekend nature et vieilles pierres chez nos voisins vauclusiens. Envie de vous évader deux jours, loin de la circulation et des technologies, avec votre amoureux(se), votre meilleure amie ou votre petite famille ? Suivez le guide !

 

 

La fontaine du Vaucluse

 

La fontaine du Vaucluse

 

En partant le samedi matin à 8h, vous arriverez à la fontaine du Vaucluse vers 9h30. Le temps de vous poser pour prendre un bon petit déjeuner dans la boulangerie, à grand renfort de croissants, pains au chocolat et chocolats chauds. En remontant le grand chemin qui mène à la fontaine, vous pourrez flâner dans les boutiques ou admirer la rivière et son paysage de verdure. Après quelques minutes de marche, vos efforts seront récompensés, et vous pourrez admirer la fontaine du Vaucluse, qui est en fait un gouffre. Gouffre dont le niveau d’eau qui est assez bas sur la photo peut monter jusqu’à atteindre les pieds des curieux.

 

En revenant sur vos pas, passez donc au Moulin à papier. Vous y verrez de vieilles machines servant autrefois à fabriquer le papier, et trouverez dans la boutique des tas d’objets de papèterie fabriqués à la manière d’antan. En sortant, vous ne manquerez pas de vous arrêter devant la boutique de bonbons et chocolats en tous genre : un pur délice !

 

Avec tout ça, midi aura sûrement déjà sonné. Si vous avez prévu votre pique nique, se poser aux abords de la rivière me semble être l’endroit le plus indiqué. Autrement, de nombreux restaurants sont à votre portée. Il y a également une boutique d’huiles d’olives et vinaigres qui vaut le détour. Je n’arrive pas à me souvenir du nom, mais elle est bien visible sur la place.

 

 

 

Le village de Gordes

 

Gordes

 

Après avoir mangé, direction Gordes, un village classé comme l’un des plus beaux villages de France, fait tout de pierres apparentes. Flânez dans ses rues, découvrez ses galeries d’art, son abbaye, son moulin ; profitez de la vue que vous offre les hauteurs du village, arrêtez-vous dans ses boutiques provençales pour y découvrir le savon au lait d’ânesse, etc. Une balade digestive qui ne manquera pas de charme !

 

 

 

Maison d’hôte les Esfourniaux

 

Les Esfourniaux

 

Située à 1100 m d’altitude, les Esfourniaux est une ferme auberge pleine de charme. Pour 42€ par personne, vous pourrez y manger le soir un repas des plus appétissants et conséquents, cuisiné avec des produits de la ferme par la maîtresse de maison, y dormir, et prendre un copieux petit déjeuner le lendemain matin.

 

Pour vous donner une idée du repas, nous avons eu en amuse-bouche une terrine de chevreuil à tomber par-terre, en plat principal, un civet de chevreuil parfaitement assaisonné accompagné d’épeautre et en dessert, une tarte aux fruits.

 

Au-delà de la nourriture, cette maison d’hôte est un vrai havre de paix. N’hésitez pas à vous promener dans les hectares de forêt alentours, vous y dénicherez sûrement des bories. Et s’ils veulent bien montrer le bout de leur nez, vous croiserez sûrement les cerfs et leurs biches qui, tout en vous surveillant du coin de l’œil, ne manquent pas de panache.

 

Les Esfourniaux ravira ceux qui sont en recherche de nature provençale et qui n’ont pas besoin d’un confort extrême. Je n’insinue pas que les chambres ne sont pas confortables, au contraire, j’y ai dormi comme un bébé. Mais je veux insister sur le fait qu’il s’agit d’une maison de campagne, qu’il n’y a pas de réseau téléphonique ou Internet, et que les chambres sont meublées seulement du nécessaire (plus une télé).

 

 

 

Les carrières d’ocres

 

Les Carrières d'ocres

 

Après une nuit bien reposante et un petit déjeuner de champion, vous voilà prêtes à affronter une nouvelle journée. Non loin de l’auberge, se trouvent les carrières d’ocres, autrement nommées « le Colorado provençal ». Anciennes exploitations de l’ocre par l’homme, les carrières doivent également leur aspect à l’érosion. Au gré de votre promenade, vous marcherez sur tout un dégradé de sable, allant du blanc au rouge vif, en passant par le jaune. Un paysage surprenant qui semble nous venir tout droit de l’ouest américain ! Plusieurs parcours sont possibles, plus ou moins longs et plus ou moins escarpés.

 

 

 

Après tout ça, il sera temps de rentrer. Mais rien ne presse, et comme la journée est loin d’être finie, n’hésitez pas, sur le chemin du retour, à vous arrêter dans les villages voisins pour pique niquer ou vous attabler (selon le temps et/ou vos envies), vous promener ou vous détendre, tout simplement.

 

Et si vous souhaitez en découvrir davantage sur le Luberon, où se situent tous ces merveilleux endroits que je viens de citer (et qui sont loin d’être les seuls à voir !), rendez-vous sur le site du Luberon 😀

 

 

Et vous mes Varoises, quels sont vos plans pour un weekend détente loin de tout ? 🙂

 

 

Enregistrer

The following two tabs change content below.
Isabelle

Isabelle

Varoise-en-Chef (huhu bonjour j'me la pète !), j'ai créé ce blog pour partager avec vous mes coups de cœur made in Var. Un peu touche-à-tout, je vous propose ici des articles en tous genres, et j'ai bien l'intention de créer de nouvelles catégories lecture et entrepreneuriat. N'hésitez pas également à jeter un œil à mon autre blog, Des Mots pour le Lire 😉

2 thoughts on “Idée sortie : promenons-nous dans le Vaucluse

  1. Je connais Gordes et Les Orcres mais pas la Fontaine du Vaucluse ! A faire donc !

    • Isabelle La Varoise

      Oui, c’est très joli à voir ! Mais on en fait rapidement le tour donc une demi-journée est largement suffisante 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>