Sandra Nkaké ou la bonne surprise des Festival’Hyères

Dimanche 27 Juillet a marqué le début des Festival’Hyères avec The Jacksons pour tête d’affiche. En première partie, Sandra Nkaké, une artiste qui m’était inconnue à ce jour et qui a été pour moi une révélation. Voici pourquoi.

 

 

Un style musical bien affirmé :

Sandra Nkaké et ses musiciens n’ont pas peur de mélanger les styles : rock, jazz, soul, reggae, tout s’entremêle , se superpose, pour devenir un son unique qui s’impose comme leur signature. J’ai toujours mal vécu l’idée de coller des étiquettes aux groupes, comme s’ils n’étaient pas capables de s’illustrer dans des styles musicaux autres que celui qu’on leur a attribué. Sandra Nkaké, elle, s’approprie toutes ces étiquettes comme bon lui semble. Elle choisit celles qui l’inspirent, en fonction de ses morceaux, et je trouve ça formidable.

 

Une voix hyper maîtrisée :

Sandra Nkaké a un superbe timbre de voix, qu’elle a su maîtriser tout au long de son concert. Qu’elle envoie en puissance ou qu’elle soit dans la retenue, il n’y a vraiment rien à redire quant à sa technique vocale. Et je tiens à préciser que cette remarque s’applique également à ses musiciens, au talent indéniable.

 

 

De l’originalité :

Des rires, des bruitages, une musique qui s’arrête puis reprend, une flûte ultra présente, Sandra Nkaké a incorporé à son concert des tas de petits détails qui ont permis une interprétation toute en originalité, pour notre plus grand plaisir.

 

Une énergie communicative :

Sur scène, Sandra Nkaké et ses musiciens sont visiblement dans leur élément. Ça bouge, ça danse, ça interagit avec le public, bref, il y a une véritable énergie. Si le public était d’abord intrigué, il s’est au fur et à mesure agglutiné à la scène, quittant les gradins pour la fosse. Où que je regarde autour de moi, je voyais les gens, bien qu’encore un peu timides, sourire, battre la mesure ou danser, et aucun n’avait l’air de s’ennuyer ! Un seul petit bémol cependant (et oui, il en faut bien un) : que cette énergie si présente en live ne le soit que très peu à l’écoute de l’album. J’aurais aimé y retrouver ce côté un peu déjanté et rock’n’roll qui m’a tant plu lors du concert.

 

 

Vous l’aurez compris, si j’ai assisté à une première partie sans savoir à quoi m’attendre, je suis repartie avec l’idée que j’irais très volontiers revoir Sandra NKaké en tête d’affiche !

Je vous laisse avec un titre de son dernier album, « Nothing for granted » : Like a Buffalo

 

Image de prévisualisation YouTube
The following two tabs change content below.
Isabelle

Isabelle

Varoise-en-Chef (huhu bonjour j'me la pète !), j'ai créé ce blog pour partager avec vous mes coups de cœur made in Var. Un peu touche-à-tout, je vous propose ici des articles en tous genres, et j'ai bien l'intention de créer de nouvelles catégories lecture et entrepreneuriat. N'hésitez pas également à jeter un œil à mon autre blog, Des Mots pour le Lire 😉
Isabelle

Derniers articles parIsabelle (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>